Restaurant Quai 38 - 38 rue Saint Sébastien - 59000 Lille - Téléphone : 03 20 42 10 68

La revue de presse

ELLE Magazine Régions - 2 juin 2008

Bertrand BUREAU
Une Poséidon aux fourneaux

Ancien second chez Le Duc à Paris, Bertrand BUREAU revient dans le Nord pour s’installer dans un quartier en devenir. Il Y crée le QUAI 38 dans une ambiance faite de drapés diaphanes, éclairés par des lampadaires de rue. Maître ès poissons, le jeune homme aime le tartare de thon à la citronnelle, le dos de cabillaud thaï et les brochettes de noix de Saint-Jacques à la chicorée. Les filets de turbotins sont levés devant le client qui se plaît même à déguster pour la première fois de sa vie des couteaux (de mer) rôtis à l’ail et à la vinaigrette de Viandox. Et pour aller avec ça ? « Un champagne à la liqueur de framboise et ses framboises écrasées. »

Le Point - 22 Novembre 2007

Le Bistrot de Bertrand

Dans l’ancien quartier des abattoirs, Bertrand, qui fut second de cuisine au Duc à Paris, a créé ce vaste resto aux murs orangés. Poissons en direct de la Côte d’Opale, dont Bertrand est originaire, produits frais et soignés, prix sages donnent le ton du lieu. Le grand bar sert pour l’accueil et l’on fête, au gré de l’ardoise, à coups de friture d’éperlans, cassolette de pétoncle au champagne, filet de bar à l’huile vierge, gambas à la seychelloise mais aussi ravioles de foie gras et côte à l’Os avec béarnaise ou sauce roquefort.

Gilles PUDLOWSKI

Le Ch'ti - 2006 . 2007 . 2008

Le Chti 2011 - P.335
Le QUAI 38 – CCCC
Poêlées de soupions à la provençale,dos de cabillaud aux saveurs asiatiques, sole meunière, dorade royale grillée, truite... pas de doute,l'air marin de la carte nous a mis l'eau à la bouche! Bertrand Bureau fait varier son ardoise au grè des arrivages, garantissant ainsi la fraîcheur et l'excellente qualité de ses assiettes. Ici, on n'hésite pas à discuter avec le client, le guidant entre mer et rivière, poissons et crustacés. Le décor est soigné, quelques paravents en fer forgé séparent les tables, la lumière est douce. Enfin, la petite touche sucrée apportée par la feuillantine au chocolat et le millefeuille a fini de nous ravir elle aussi!

Le Chti 2010 - P.345
Le QUAI 38 – CCCC
Bertrand, chef à bord, vous accueille avec sourire, dans un décor bien éloigné des habituels objets de la mer qui tapissent généralement les murs des restos spécialisés en poisson. C'est donc dans le raffinement et la décontraction que nous avons dégusté bar, dorade et couteaux rôtis à l'ail pour le plus grand plaisir de nos papilles. Je vous conseille de prendre un dessert ou plutôt, Le dessert de Bertrand : tout simplement le meilleur millefeuille de toute une vie, croyez-en mon expérience de testeur le plus gourmand du ch'ti...

Le Chti 2009 - P.332
Le QUAI 38 – CCCC
Nous voilà tombés sur un restaurant de poissons à plusieurs dizaines de kilomètres de la côte! Possible? Ca l'est et pour preuve : l'ardoise présenteaussi bien des crustacés que des poissons. Nous vous recommandons les couteaux rôtis et l'assiette du grand lardge. Et si vous n'aimez pas le poisson, il y a une viande à la carte.


Le Chti 2008 - P.329
Le QUAI 38 – CCCC
Spécialiste du poisson, le propriétaire des lieux vous fera découvrir ses créations, toutes aussi alléchantes les unes que les autres. Si les entrées et les desserts sont originaux, les plats principaux sont simples mais parfaitement préparés. Vous dégusterez votre repas dans une ambiance branchée : décor coloré et légèrement oriental, lumière tamisée, le tout sur un fond de musique à la mode, autant d’élément qui vous feront oublier vos soucis l’espace d’un dîner.

Le Chti 2007 – P.329
Le QUAI 38 – CCCC
Nous avons passé une excellente soirée au QUAI 38. Le repas y fut très bon. Nous y avons en effet dégusté une cuisine traditionnelle réussie, les vins proposés nous ont étonnés par leur qualité et le remarquable mariage qu’ils formaient avec les mets. En guise d’apothéose, le champagne gourmand vint merveilleusement clore ce dîner, lequel ne fût que plus agréable encore grâce au charme de l’endroit branché et très accueillant. Une belle réussite pour ce jeune restaurant.

Le Chti 2006 - Page 331
Le QUAI 38 - CCC
Direction le Vieux Lille pour un restaurant à la cuisine traditionnelle dans un endroit branché. Dès votre arrivée, vous tomberez sous le charme de Bertrand, le patron qui vous accueille à bras ouverts. Puis c’est parti pour une soirée très agréable dans une salle ravissante. Nous vous recommandons les poissons ainsi que le mille-feuilles qui est absolument irrésistible. Le tout à un prix très raisonnable.

Lille By Night - Edition 2006 . 2007

Au QUAI 38, les Saint-Jacques sont par exemple, poêlées à la chicorée, les gambas sont cuisinées à la seychelloise. Les poissons occupent d’ailleurs une bonne moitié de la carte qui se décline à la craie sur une ardoise. Bertrand et son équipe vous accueillent dans un cadre en constante évolution.
Un seul mot d’ordre dans ce restaurant de la rue Saint Sébastien : Apprécier.
Apprécier les saveurs
Apprécier le service qui se veut discret mais à votre entière disposition.
Apprécier ce moment de détente au QUAI 38, jeune restaurant lillois.

La voix du nord - Le Samedi 28 Mai 2005

Un nouveau restaurant tendance du côté de la rue Saint Sébastien. Le QUAI 38 remplace le CARPE DIEM

Parce qu’il ne se voyait pas rester trop longtemps second dans un restaurant gastronomique parisien. Parce que sa famille est dans la restauration sur la Côte d’Opale. Parce que le trentenaire était depuis longtemps titillé par l’idée de reprendre une affaire à son nom. Parce qu’il a senti qu’il y avait quelque chose à faire dans cet établissement de la rue Saint Sébastien, ex Carpe Diem…Bertrand pourrait égrener encore longtemps les raisons qui l’ont poussé à quitter la cuisine pour devenir patron du Quai 38.
Ici les Saint-Jacques sont, par exemple, poêlées à la chicorée. Les poissons occupent d’ailleurs une bonne moitié d’une carte qui se décline à la craie sur une ardoise. Côté vins, on s’est volontairement placé sur le terrain de la découverte (À des prix raisonnables).
L’endroit se veut tendance. La cuisine traditionnelle, mais « qu’avec de bons produits ». Aux cimaises de ce restaurant du Vieux Lille, des artistes locaux ont accroché leurs toiles pour apporter une petite touche supplémentaire à une déco déjà soignée.

Em.C.

Copyright 2008-2017 - Tous droits réservés - Mentions Légales - Conception INTEGRALE